Objectives

 

FOundation for REsearch, DOcumentation and FIeld COllection for Oriental and Arabian Traditional and Folk Music and Arts

FOndation pour la REcherche, la DOcumentation, le FIlmage et la COnservation des musiques et arts arabes et orientaux, traditionnels et populaires

 

CERMAA

Le CERMAA, ou CEntre de Recherches sur les Musiques Arabes et Apparentées (Dir. : Amine Beyhom), est le centre de recherches de la fondation FOREDOFICO.

Objectifs à long terme (Long Term Objectives – in French)

  1. La recherche fondamentale et appliquée sur les musiques arabes et/ou apparentées, y compris les musiques du maqām, qu’elles soient liturgiques, profanes et ou populaires
  2. La promotion de ces recherches et des musiques qui en sont l’objet, sous des formes diverses :
    1. Production avec le CETEP (CEntrale de Traduction, d’Édition et de Publication sous FOREDOFICO) de livres et de livrets et de CD, méthodes, sur des sujets visés et particuliers concernant ces musiques et leurs traditions
    2. Participation à ou organisation des colloques et des rencontres musicales et musicologiques. Les séminaires, ateliers, conférences et autres manifestations intellectuelles peuvent avoir lieu dans le local de la fondation ou en dehors, suivant les invitations, les coopérations et les accords avec d’autres institutions intéressées
    3. Articles dans des revues scientifiques de réputation internationale
    4. Autres formes de promotion…
  3. Supervision des collectes de terrain organisées par le CAMP (Centre des Arts, de la culture et des Musiques Populaires sous FOREDOFICO)
  4. Vérification et validation des travaux scientifiques réalisés par les autres comités
  5. Initier ou étendre les recherches et le classement des instruments de musique de tradition, notamment en recensant les catalogues des musées, ou encore par des appels publics aux populations de la région
  6. Encourager la restauration et la remise en pratique des instruments anciens de musique de la région concernée, et promouvoir la création d’un musée dédié aux instruments de musique au Liban
  7. L’édition en coopération avec le CETEP d’une revue annuelle (quadrilingue arabe-français-anglais-allemand, de haute qualité scientifique, avec comité de rédaction composé de sommités dans le domaine musicologique
  8. L’établissement, d’une bibliothèque de référence, mise à jour de manière permanente, et sa mise à la disposition des chercheurs affiliés au centre, ou à celle de chercheurs externes selon une formule d’abonnement à charge financière modérée ; ainsi que la numérisation des références écrites et/ou audio et audio-visuelles sous la forme d’archives dont la vocation sera de servir à la recherche
  9. La délivrance de certificats de formation, notamment pour des formations effectuées en coopération avec d’autres comités de la Fondation, à toute personne intéressée qui suivra des séminaires ou des cycles de conférences axés sur des matières précises tels que la manipulation d’outils et la prise de son, la méthodologie de la recherche et la mise en pratique de cette méthodologie, etc.
  10. Création d’un réseau de chercheurs en musicologie dans le domaine des musiques de tradition dans le monde à travers la formation de jeunes chercheurs qui maîtrisent les outils d’enregistrement de terrain et qui possèdent une méthodologie efficace pour bien mener leurs projets. Aussi, des partenariats et des accords avec des institutions locales et étrangères favorisant le développement de ce réseau
  11. Favoriser la mise au point de logiciels et programmes informatiques musicaux, à l’instar des séquenceurs, analyseurs, et logiciels de notation, outils VST, etc., permettant d’inclure en particulier les nuance d’intonation des musiques du Proche-Orient dans la structure musicale élaborée avec l’aide de ces outils. Ce domaine d’action nécessite une collaboration de longue haleine avec des informaticiens compétents, y compris avec les programmeurs originaux de logiciels existants, et/ou avec des laboratoires spécialisés
  12. La recherche et les études sur d’autres musiques traditionnelles ou populaires
  13. Les coopérations nationales et internationales avec des centres de recherches ou entités comparables au Liban et dans le monde
  14. La promotion et la mise en route d’échanges de chercheurs et de formations
  15. La promotion de la recherche musicale et musicologique et le soutien des autres comités de la fondation FOREDOFICO
  16. Autres buts …

 

Objectifs sur les cinq ans à venir (Short Term Objectives – for the next Five Years – In French)

  1. La création d’un site web dédié : activités du centre, musique et extraits d’ouvrages en ligne
  2. Création de la revue NEMO-Online avec ICONEA
  3. Constitution du notau de Bibliothèque numérique (Indexation et numérisation du contenu) et mise en ligne, programmation logicielle et mise en accès sur le site web)
  4. Édition en coopération avec le CAMP et le CETEP d’un livre sur le zajal libanais
  5. Édition en coopération avec le CAMP et le CETEP d’un livre-CD sur la musique villageoise au Liban
  6. Édition trilingue (arabe-français-anglais) en coopération avec le CETEP de la Risāla a-sh-Shihābiyya de Mīkhā’īl Mashāqa
  7. Traduction vers l’arabe en coopération avec le CETEP des livres d’Amine Beyhom et de certains de ses articles en français vers l’anglais (partiellement effectué) et vers l’arabe
  8. Coopération avec le Comité Musiques Vivantes : méthode de `ūd
  9. Organisation en coopération avec le CAMP et le Comité Musiques Vivantes d’un Colloque International sur les Musiques Populaires du Liban
  10. Organisation en coopération avec le CAMP et le Comité Musiques Vivantes d’un Colloque International sur les Musiques du Proche-Orient
 Posted by at 16:50